Tarifs

Dans l’industrie de la traduction en général, la norme est de facturer au mot. Le tarif au mot est une donnée plus stable que le tarif horaire, car elle ne dépend pas de la rapidité d’exécution du traducteur. La facturation à la page est à éviter, car une page contient combien de mots? Cent mots, deux cents mots ou trois cents mots? Tout dépend de la police de caractères utilisée, de l’interligne, et même de la longueur du papier!

Canadian Friend translations offre une gamme de prix hautement concurrentiels. C’est pourquoi nous n’imposons jamais de prix fixes. Nous vous proposerons une tarification adaptée après avoir évalué divers aspects du texte à traduire, dont le domaine, la qualité de la langue de départ, le délai, la longueur et le format de livraison.

Communiquez avec nous pour obtenir un devis ou de plus amples renseignements.

Les traducteurs sont des ponts entre les peuples. (Victor Hugo)